Le stress

 

 

Le Stress, mal du siècle, fléau des temps modernes

Le stress fait aujourd’hui partie du langage courant. Il permet de décrire en un seul mot de nombreux symptômes, traduisant nos difficultés d’adaptation au quotidien.
Il peut être considéré, selon ses aspects, normal ou pathologique. En effet le rôle du stress, chez tout être vivant, est de lui permettre de s’adapter rapidement et efficacement aux exigences et aux changements survenant dans son environnement. Mais la réaction de stress peut aussi être considérée comme un témoin attestant que l’individu n’arrive plus à faire face à ce qui lui est demandé.

Quels sont les signes du stress ?

  • Signes physiologiques :
    • Accélération du rythme cardiaque
    • Elévation de la tension artérielle
    • Augmentation du tonus musculaire
    • L’individu perçoit cette activation au travers de sensations de tension désagréable, puis d’une fatigue
  • Signes comportementaux :
    L’activation liée au stress tend à faire émerger des comportements "automatiques" d’inhibition ou d’agressivité.
    Selon le contexte et la personnalité, le stress pourra sidérer, accélérer ou désorganiser les comportements individuels.
  • Signes psychologiques :
    • L’individu stressé a globalement tendance à se focaliser sur le problème avec un manque de recul et à en majorer les conséquences (élaboration de scénarios-catastrophes).
    • Il se sent agressé par l’environnement.
    • L’apparition d’émotions hostiles (colère, ressentiment, rancœur, anxiété, etc.) est fréquemment associée à la réponse de stress.
    • Les réponses émotionnelles échappent au contrôle de l’individu.
Comment faire la différence entre stress, anxiété et dépression ?

Il existe fréquemment une certaine confusion entre ces trois termes.
Rappelons tout de suite que le stress n’est pas une maladie, alors que l’anxiété et la dépression, elles, sont des pathologies.

  • On peut dire d’une personne qu’elle est stressée lorsque les signes dont elle se plaint ne se manifestent qu’en présence de stresseurs.
  • Il faut parler d’anxiété lorsque les symptômes persistent au-delà de la présence du stresseur. Si l’individu se plaint de diverses manifestations de tension et d’inquiétude, il ne s’agit peut-être plus de stress, mais d’anxiété.
  • Lorsque l’individu est devenu incapable d’agir, que tout lui paraît difficile, qu’il se sent tendu et frustré, triste et découragé, ce qu’il nomme "stress" relève en fait de la dépression. Autant la personne stressée ou même anxieuse reste encore dans l’action et l’effort pour s’adapter, autant la personne déprimée renonce à lutter et pense que tout effort pour tenter de contrôler l’environnement est inutile.
 

Sujet Stressé


"Il faut que j'y arrive"


Sujet Anxieux


"J'ai peur de ne pas y arriver"


Sujet Déprimé


"Je n'y arriverai pas... inutile d'essayer"

 

Quels types d’évènements de vie vont entraîner du stress ?

Depuis quelques années, plusieurs études ont montré que les petits tracas quotidiens répétés, apparemment anodins mais usants, sont aussi de nature à stresser une personne, parfois plus que les grands évènements existentiels faciles à repérer, et mobilisant souvent l’individu et son entourage.

 

Les petits stresseurs quotidiens


Soucis ménagers (préparation des repas, courses, ménage, enfants...)


Tracas de santé (maladies chroniques, répétées...)


Pression du temps (horaires chargés, manque de temps...)


Problèmes relationnels (solitude, disputes...)


Problèmes d'environnement (bruit, insécurité...)


Soucis financiers (dettes, emprunts...)


Tracas professionnels (insatisfaction, conflits...)


Soucis pour l'avenir

 

Comment évaluer le stress ?

Les principales alertes à prendre en considération sont les suivantes :

  • Signes physiques de fatigue ou de tension en fin de journée
  • Troubles du sommeil, troubles digestifs, surconsommation récente de tabac ou d’alcool
  • Sentiments d’irritabilité excessive, même envers des proches que l’on aime ou que l’on apprécie
  • Démotivation, perte de créativité
  • Troubles de la mémoire, difficulté à prendre des décisions
 
 

Article Dany Loriole-Martin enseignante de Yoga
Copyright © YOGA PLENITUDE

 
 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau