Jnana-Yoga

 

Jnana-Yoga

 

Le Jnâna-Yoga, appelé aussi yoga de la connaissance est le yoga dans lequel la raison joue le rôle prépondérant.
Jnâna signifie « connaissance de la vérité ».
Grâce à des exercices intellectuels, des études approfondies, le yogin essaie de discriminer les projections de son ego et la réalité afin de retrouver le contenu secret des choses du monde.

Pour aborder ce yoga, les qualifications requises par le yogin, outre l’acuité intellectuelle, la capacité de raisonner et une connaissance approfondie des écritures, sont les suivantes :

  • Discrimination entre ce qui est permanent et ce qui est impermanent
  • Détachement
  • Calme de l’esprit
  • Maîtrise de soi
  • Cessation de toute activité en vue d’un but intéressé
  • Endurance, courage et patience
  • Concentration et stabilité de l’esprit
  • Foi dans la vérité telle qu’elle est exposée dans les textes sacrés
  • Intense aspiration à la délivrance
 

Le rôle de la connaissance est de révéler la vraie nature des choses et consiste à éliminer toutes les fausses conceptions du Soi afin de révéler la vraie nature du Soi.

Prise de conscience que le Soi n’est pas :

  • Les choses extérieures telles que le foyer, famille, possessions, pays, etc
  • Le corps avec ses particularités comme la jeunesse ou la vieillesse, la beauté ou la laideur, la santé ou la maladie, aveugle ou sourd, valide ou infirme
  • Les énergies vitales telles la faim et la soif
  • Le mental intelligent ou stupide, plein de doutes ou de désirs
  • Les émotions, haine ou passion
  • Contenus de la pensée, croyances, foi, idéologies

Toutes ces choses sont extérieures au Soi, sont autres que le Soi, parce qu’elles sont vues par lui, perçues par lui, connues par lui.
Le Soi est la Conscience, par nature pure, intemporelle et bienheureuse qui connaît tout ce qui se déroule dans les conditions de veille, de rêve et de sommeil profond.
Le Soi ne cesse jamais d’être conscient de la présence ou de l’absence des fonctions mentales. C’est le Témoin.
Le spectacle, multiple et changeant, est le non-Soi.
Le spectateur, qui est pure conscience, est le Soi de l’homme.

Dans la pratique du Jnâna-Yoga on distingue quatre moments :

  • Cravana (écouter)
  • Manana ( réfléchir)
  • Nididhyâsana (méditer)
  • Samâdhi (extase yogique)

Tous les conditionnements étant dissous, c’est l’absorption totale dans la Réalité Ultime, comme l’eau dans l’eau, l’espace dans l’espace, la lumière dans la lumière.

 

Pourquoi le Jnâna-Yoga ?

Le Yoga distingue différentes approches qui poursuivent toutes le même but : rechercher le lien (Yog) et l’unité entre la conscience individuelle et cosmique. Chaque individu va ainsi choisir l’approche qui correspond le mieux à son tempérament particulier.

Pour certains le Jnâna-Yoga ou Yoga de la connaissance, par la pratique de la lecture de textes, la connaissance intellectuelle renforcée par l’intuition, est le Yoga qui leur permet de vivre cette unité intérieure.
Contrairement au Hatha-Yoga, et au Raja-Yoga qui est la prolongation logique et indissociable du Hatha-Yoga, et qui sont les Yogas les plus répandus en Occident, le Jnâna-Yoga, lui, est pratiqué presque exclusivement en Inde.

 
 

Article Dany Loriole-Martin enseignante de Yoga
Copyright © YOGA PLENITUDE

 
 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau